Chantier n°6. Evaluation des services diocésains pour accroitre leur efficience au service des établissements

Chefs de chantier : Jacques BERMOND - Olivier DESSEIGNE – Delphine PAFUNDI - Coordinatrice des chantiers de la thématique 2 : Muriel BELLOIR
Les inscriptions sont malheureusement closes.

Date limite d'inscription

09 oct. 2019 à 01:22
En redéfinition par le CPDP pour 2020-2021

À propos du chantier

 NOM de CODE : "Thème  2 - Chantier 6" ou, si cela est plus parlant pour vous, "Optimisation  économique, évaluation des services diocésains pour accroître leur  efficience au service des établissements".

Que vous préfériez la version longue ou la version courte, vous serez certainement contactés pour vous pencher sur un questionnaire que nous  avons concocté en tout petit groupe. Comme annoncé à Strasbourg, entre  deux conférences, un plat de spaetzles et un kouglof glacé, nous sommes  partis des besoins des établissements pour connaître vos satisfactions ou vos manques par rapport aux services diocésains actuels et également  votre perception des réponses apportées à vos questionnements. Suite aux  retours de vos questionnaires, nous passerons la main aux directions diocésaines pour les aider dans leurs réflexions de faisabilité en terme  d’organisation et de fonctionnement, d’opportunité en fonction des objectifs et des priorités et de cohérence avec les orientations. 

Delphine PAFUNDI - Jacques BERMOND - Olivier DESSEIGNE

Participants du chantier : Adjoints des Directeurs Diocésains

Orientation votée à Saint-Chamond qui sous-tend la mise en place du chantier :

VI.3. Au niveau diocésain, chercher l’équilibre entre solidarités et décisions courageuses, animés par l’exigence de répondre aux besoins de toutes les familles, à l’aune de l’écologie intégrale prônée par Laudato si’.

Eléments de méthode, points d’attention, actions concrètes relatives au chantier :

• Constituer une équipe paritaire composée de chefs d'établissements/APS et d'adjoints de la DDEC pour chaque domaine d'intervention de la DDEC.

• Etre dans une logique d'amélioration du service rendu et non d'évaluation critique sur le mode consommateur ("je paie donc j'ai droit à...")

• Penser au bien commun et à faire vivre le principe de solidarité responsable.

• Mettre en place des indicateurs propres à l'évaluation de chaque service diocésain.

• Penser à la restitution : à qui ? sous quelle forme ?

Les inscriptions sont malheureusement closes.

Partager ce chantier

 

©2020 - Coordination académique : V. LE GONIDEC - Lyon : E. PIREYRE - Saint-Etienne : G. MANDON et P. CORRIERAS - Belley-Ars : S. LAULAGNET